Une recette de gâteau aux agrumes, donnée par un étudiante anglaise




Ha qu'ils sont bons les agrumes de la coopérative italienne SOS Rosarno, située en Calabre !!!
En plus ils sont généreusement servis ! Lors de la dernière distribution, nous en avons eu entre 13 et 14 kg au lieu de 10 prévus ! 
Voilà donc une recette !
Battre 2 oeufs
Ajouter : 
- 115g de beurre
- 170g de farine
- 100g de sucre (j'en mets 150g)
- 1 sachet de levure
- 4 cuillères à soupe de lait
- le zeste d'un agrume (citron- orange-pamplemousse ou bergamote)

Bien mélanger le tout
Verser dans un moule à cake
Mettre au four 170-180° pendant 45 min 

Pendant ce temps presser le jus de l'agrume (pour le citron j'en mets 2)
Ajouter l'équivalent en sucre
Sortir le gâteau du four 
Le piquer avec une fourchette
Répartir dessus le mélange jus/sucre
Remettre au four 15 min

Bonne et merveilleuse année




Joie, bonheurs quotidiens, santé, réussite pour vous tous,
mais aussi tolérance, amour, charité, pour notre monde. 
Que nous œuvrions vers la protection de notre planète, dans le respect de l’être humain.


De pieux vœux, je sais bien, répétés à l’envie par tous, chaque année je crois, mais qui deviennent au delà de vœux, des nécessités à appliquer dès demain pour que nous laissions à nos enfants un monde où il fera bon vivre, même s’il ne sera plus celui que nous avons connu, et hélas malmené et détruit en partie.

Je vous embrasse tous très fort.

Marie-Claude et le bureau du Panier de la Pomme qui s'associe à ces mots de notre maraîchère.

Les légumes d'été font place à ceux qui nous réchaufferont cet hiver




Hier, le soleil est de revenu timidement, et après ces jours très pluvieux ça fait du bien !
Pas mal de nouvelles productions vont arriver dans les jours à venir, à commencer par les choux et les épinards.
Les légumes d’été sont en train de finir, peut-être encore quelques aubergines et poivrons, mais il faut débarrasser pour replanter.

Bientôt les fenouils, navets, betteraves, mâche, roquette, viendront apporter d’autres saveurs.
Toutes les variétés de choux plantées se comportent bien, et poussent convenablement. Vous savez qu’il n’y aura pas de choux frisés, remplacés par des choux lisses, les variétés n’étant plus adaptées à nos régions....ou alors c’est peut-être à moi.....😒 .

Plein d’autres plantations sont prévues d’ici la fin de l’année, choux romanescos et brocolis, pour plus tard, choux chinois et pointus, raves, fenouils... salades aussi bien sûr. On va pas chômer !

Et Noël arrivera doucement sur la pointe de ses jolis pieds, pour nous apporter toute sa charmante poésie.

Amicalement à tous 
Marie-Claude 






Des tommes de brebis au lait cru venues du Larzac


La ferme du “Gaec Montredon du Larzac” est située dans le hameau de Montredon, sur le plateau du Larzac, en Aveyron. Ce magnifique territoire, au coeur du parc naturel régional des grands causses est LE lieu où la production de lait de brebis a été élevé en art et a vu naître l’une de nos fiertés nationale : le roquefort.

C’est un terroir où la relation entre l’éleveur et son environnement est très forte, puisque brebis et pâturages veillent l’un sur l’autre : les pâturages nourrissent les brebis qui empêchent l’étouffement des pâturages (embroussaillement). 

C’est dans ce désir de protéger ce patrimoine, que s’inscrivent Damien et Morgane, nos producteurs. Ils élèvent leurs brebis en agriculture biologique et travaillent pour maintenir la biodiversité.
Les brebis mangent uniquement de l’herbe et des céréales. Les pâturages sont au centre de leur alimentation et de leur bien-être. 
Pour la santé de leur troupeau, des consommateurs et de la terre, Damien et Morgane basent la surveillance sanitaire du troupeau sur le renforcement de l’immunité des brebis. Aucune vaccination ni traitement antibiotique ne sont pratiqués. Ils privilégient, pour les soins aux animaux, des méthodes naturelles : plantes médicinales, huiles essentielles, homéopathie. Et cela marche très bien ! 

Les Brebis produisent du lait dans le respect de leur cycle naturel

Les Brebis produisent du lait dans le respect de leur cycle naturel de février à la fin août. Tout le lait est directement transformé en fromage au lait cru, affiné à la ferme et en yaourts.

Après la traite (deux fois par jour), il est emprésuré puis le caillé est découpé manuellement en petits grains. Les grains obtenus sont égouttés par brassage, puis mis en moules et fortement pressés. Le fromage est alors retourné plusieurs fois et salé au gros sel. Débute ensuite l’affinage en cave, qui va durer de 2 mois à 1 an. Les tommes sont rangées sur des rayonnages de planches en bois du causse. Puis la tomme est lavée à l’eau salée et retournée chaque jour pour permettre la naissance de sa croûte et l’expression de ses accents fruités aux effluves de noisettes.

Les produits du Gaec Montredon du Larzac sont uniquement commercialisés en vente directe pour une consommation responsable et une maîtrise de l’ensemble de la chaîne, du champ à l’assiette.

Conservation

Les tommes se conservent plusieurs mois dans un endroit frais et sec (8 à 14 °C). On peut les partager, pour les consommer au fur et à mesure (en filmant la tranche pour éviter toute perte de souplesse). 
La tomme de brebis se déguste comme un bon vin : chambrée à température ambiante, une avant dégustation afin qu’elle livre toutes ses saveurs.




Quelques nouvelles de la ferme.



Bonjour à tous

On est dans une période transitoire où les légumes d’hiver viennent juste d’être plantés et ne sont donc pas encore là, comme les blettes, les fenouils, les épinards, les radis, les navets, les céleris branche et raves, etc.

D’autres arrivent comme les patates douces, les pommes de terre, les courges, bientôt les poireaux.
Des légumes d’été persistent. Il y a encore des tomates, des aubergines et des poivrons. Quelques courgettes poussent encore, mais c’est la fin, ainsi que pour les concombres. On aura encore des haricots verts, une nouvelle récolte arrive.

On replante demain une partie de la fraiseraie de façon à avoir une belle récolte l’année prochaine.
Les poireaux pour l’année prochaine sont déjà commandés... Eh oui !

Les salades ont manqué cet été, mais le climat a été tel qu’elles n’ont pas poussé. Elles vont bientôt arriver, on en a planté plusieurs milliers.

Tout cela pour vous dire qu’après cet été très pénible, tous vos maraîchers font du mieux qu’ils peuvent pour vous fournir de beaux paniers. Certes, ces prochains jours vont être plus difficiles, du fait que les cultures d’été ont souffert de la chaleur, et ont donc été moins généreuses, mais avec un peu de patience, les paniers reverront des quantités plus conformes à l’habitude.

Merci pour votre engagement et votre solidarité, j’espère que vous comprenez les difficultés que nous rencontrons dans ce métier certes très beau, mais au combien difficile.

Votre paysanne, Marie-Claude